LE BAZAR, territoire de curiosité
Un concept-store d'aujourd'hui était un bazar de l'époque. Au 34 boulevard Saint-Germain à Paris, diptyque bouscule la géographie du chic parisien et crée un nouveau territoire, curieux et inspirant.

Les tissus qu’ils créent ne trouvent pas preneurs ? Nos créateurs n’ont pas Ie sens du commerce. En revanche, ils ont le goût de la mise en scène.

...

Petites histoires de diptyque

NOTES OLFACTIVES ET MUSICALES

Au 34 boulevard Saint-Germain, la musique donne l’humeur du moment. Ce jour-là, c’est Mozart. "Mais qui dirige?” demande une des clientes à l’oreille redoutablement musicale. “Yves Coueslant, un des fondateurs de diptyque, madame”, répond le jeune vendeur. "Coueslant ? Je ne le connais pas” , s’étonne la cliente. “Le chef d’orchestre est Daniel Barenboim”, intervient le responsable de la boutique. Rassurée, la dame reprend ses emplettes dans le magasin de curiosité... assouvie.

DIPTYQUE, YOU KNOW !

Une caisse de bougies au parfum d'amande. La cliente est américaine mais elle est loin d'être perdue dans la boutique du 34 boulevard Saint-Germain. Elle sait exactement ce qu'elle veut. Le tout emballé et à emporter vite fait. “Souhaitez-vous remplir le document pour la détaxe?” s’enquiert le vendeur. "Non, la limousine est garée en double-file sur le boulevard et le jet attend au Bourget”. “Ah? Et pour où vous envolez-vous?". “Á la maison, auTexas”, répond la cliente. “où tout mon ranch marche aux fragrances diptyque, you know !»

L'ART DE VIVRE par les sens
Théâtre, musique, peinture mais aussi jardins, étoffes, pique-niques... Le monde de diptyque est fait d'émotions fortes et de doux plaisirs, d'Art et d'art de vivre.

En 1964, les premières incursions de la Maison dans l'univers de la beauté sont des importations anglaises : les eaux de toilette de Penhaligon's, grande maison britannique, le vinaigre de toilette qui pique la curiosité ou encore le Violet Oatmeal de Rimmel, un masque à l'avoine. La cosmétique selon diptyque infuse déjà.

...

ÉCLECTIQUE diptyque
Le talent tout entier des créateurs ne peut tenir dans la boutique. Leur créativité se nourrit de leur incurable curiosité et de jardins secrets qu'ils ont toujours cultivés.

Desmond n'a jamais cessé de peindre. Yves a la passion des voyages. Christiane a le goût de l'architecture.

...

SECRETS de jardins
Les jardins secrets de nos créateurs ne sont pas tous métaphoriques. Au sens propre comme au figuré, ils se nourrissent de plantes et de fleurs, d'arbres et de fruits, réminiscence des jardins de leur enfance.

Cassis, framboisiers, groseilliers... dans le jardin familial de La Ferté-Alais, Christiane enfant, les lèvres rosies par ces plaisirs gourmands, se repose sous un arbre pleureur qui reflète son « Ombre dans l'eau ». En Irlande, un « Jardin clos » jonché de pois de senteurs et de roses trémières est le refuge secret de Desmond. Il ne sait pas encore qu'il le mettra en bouteille. En Normandie, le jardin de la maison des Lilas est l'œuvre subtile et éclectique d'Yves et de Desmond. Ponctué de statues mangées par une végétation attachante comme une « Eau de lierre », il est la synthèse des jardins aimés tout autant qu'une source d'inspiration.

To top